Arthrose, comment éviter ou améliorer la situation ?

L’arthrose est un rhumatisme le plus fréquemment rencontré. Que ce soit en musculation ou dans tous les sports et même dans la vie de tous les jours. C’est une pathologie qui est provoquée par une usure du cartilage. Le cartilage est une substance lisse et élastique qui recouvre les os au niveau des articulations. Cela permet d’améliorer le roulement et le glissement de l’articulation lors d’un mouvement et de faire des mouvements amples. Mais le cartilage est en perpétuel renouvellement, quel que soit l’âge. Mais dans le cas de l’arthrose le cartilage n’est pas réparé comme elle devrait l’être.

Beaucoup de personnes ont de l’arthrose en vieillissant, ce qui est normal le cartilage vieilli et s’use au fur et à mesure… Mais un bon nombre de personnes en ont également pour d’autres raison. L’arthrose peut toucher toutes les articulations du corps. Principalement l’arthrose apparaît pour beaucoup de personnes au niveau des genoux, des épaules, du coude.

Dans cet article, je vais vous expliquer comment faire pour réduire l’arthrose si vous en avez déjà. Mais également comment éviter d’en avoir afin de se préserver pour une bonne santé. Je vous partagerai une étude sur l’amélioration du cartilage grâce au sport (suivant le sexe), ainsi que des conseils personnels qui pourront vous aidez à améliorer votre forme physique.

Les symptômes de l’arthrose

C’est une douleur chronique, on ressent une raideur au niveau de l’articulation. La douleur se ressent au niveau de l’articulation en question. Les articulations les plus touchées sont les genoux, les hanches, les épaules mais également les articulations des vertèbres au niveau des lombaires.

En plus d’une articulation douloureuse durant son fonctionnement (quand on marche ou autre mouvement), il peut y avoir un gonflement de l’articulation. La douleur se calme une fois au repos. Les changements de températures peuvent également déclencher la douleur. La raideur de l’articulation arrive généralement le matin au réveil ou après une période d’immobilité. La flexibilité de l’articulation commence à se réduire, ce qui réduit l’amplitude du mouvement et le rend douloureux. En musculation la douleur se fera ressentir au niveau de l’articulation pendant un exercice et de préférence il faut éviter l’exercice en question.

Quand le cartilage s’abîme, il y a un détachement de petit fragment et une modification du liquide synovial. C’est dans ces moments que l’on perd en souplesse que l’on ressent une douleur à l’articulation. (Voir article sur les articulations)

Causes de l’arthrose

En musculation, les articulations sont soumises à des fortes tensions lors des exercices. Et forcément plus ont vieilli et plus le processus de dégénération augmente.

Donc il y a deux gros facteurs, le vieillissement de l’articulation et du cartilage (ce qui est normal avec le temps). Mais aussi le surplus de sport ou de mauvais mouvement durant une séance de sport qui détériore l’articulation. Cela peut entraîner sur le long terme l’arrivé de l’arthrose. Des mouvements trop lourds en musculation qui ne sont pas maîtrisé, comme durant le squat, le soulevé de terre etc… peut être mauvais sur le long terme et même court terme par des blessures.

Je vais parler en général des sports favorisant la venue de l’arthrose. Par exemple l’arthrose de la hanche est favorisée par des sport comme la danse, le football ou encore le rugby. L’arthrose du coude est plus favorisée par le lancer de javelot. Mais encore le rugby le foot, le vélo, le basket favorise l’arthrose du genou. La musculation peut impliquer toutes les articulations au vue des différents exercices que l’on fait.

Le manque d’activité physique augmente l’apparition de l’arthrose, car il y a moins d’irrigation sanguine dans les muscles donc une modification de l’apport en oxygène du cartilage qui favorise l’arthrose.

Il faut trouver un bon compromis entre faire du sport, et ne pas trop en faire ou du moins faire les bons mouvements en musculation et bien préparer l’articulation à l’effort. Nous pouvons quand même prévenir de l’arthrose, je vous détaillerai cela plus loin.

Expérience sur le cartilage en rapport avec le sexe humain

Une expérience a été faite, car ont dit que les femmes sont plus fréquemment victime d’usure articulaire. Cette expérience menée par WLUKA a regroupé 186 femmes et 111 hommes. Ils ont prescrit des IRM de genoux pour chacune des personnes. En effet, ils ont constaté que le cartilage était plus volumineux chez les hommes. La différence persistait après ajustement de la taille et du poids des individus. Cette analyse statistique permet de confirmer que l’épaisseur ne dépend pas du gabarit comme on peut l’imaginer.                                                    Par exemple un homme petit et frêle, conserve un cartilage plus épais qu’une femme de même mensuration. Mais l’écart disparaît quand on le corrèle à la masse musculaire. C’est-à-dire un homme peu musclé à moins de cartilage qu’une femme plus musclée ! Ce qui fait la quantité de cartilage ne serait pas le sexe mais le muscle. D’ordinaire les hommes sont plus musclés que les femmes, donc une confusion était possible. Mais au final ce n’est pas liée au sexe.

La graisse facteur de l’arthrose

Des études ont montré que la graisse favorise l’usure du cartilage. Forcément le surpoids augmente les contraintes articulaires donc un risque d’arthrose au fil du temps. Car la graisse produit des substances inflammatoires qui fragilisent les articulations. Cela ne veut pas dire qu’il faut être tout sec et éviter d’avoir du gras, il en faut un minimum, il faut du bon gras pour les organes.                                                

Faire des parcours de musculation des mouvements au poids du corps pour commencer avec des circuits de HIIT. C’est très efficace et cela améliore la maîtrise du mouvement articulaire. Cela fait diminuer l’inflammation du cartilage.

Traitements contre l’arthrose

Vous pouvez aller voir un médecin pour commencer, ils vous donneront des médicaments qui permettront de soulager la douleur. Cela ne pourra pas ralentir l’évolution mais déjà soulager les symptômes.  Par exemple du paracétamol ou après des anti-inflammatoire AINS. Sinon il existe les infiltrations, qui permettront d’injecter un produit directement à l’articulation.

Il existe une solution phytothérapie donc qui consiste à une médecine à base extrait de plantes. Comme avec les biens fait de l’ortie qui agit en reminéralisant et favorisant la reconstitution du cartilage. C’est également un anti-inflammatoire naturel.

Le cassis, a des vertus anti-inflammatoires pour soulager les douleurs articulaires comme les rhumatismes et l’arthrose.

L’arnica, connu en forme de pommade, cela agit comme un anti-inflammatoire.

La kinésithérapie ou encore l’ostéopathie, sont des bons moyens si vous avez mal. En tout cas il ne faut pas s’arrêter de faire du sport, justement si l’on s’arrête cela risque d’enraidir les articulations. C’est-à-dire moins on bouge et plus l’articulation se fragilise et devient instable ce qui abîme le cartilage. Il faut éviter de trop solliciter ses articulations en question durant la séance de sport mais ne pas arrêter le sport.

Avoir une bonne alimentation, c’est un point essentiel. Avoir un apport journalier sain et équilibré. Il faut éviter d’avoir des carences.

Pour la musculation, ou même d’autres sports la glucosamine est un complément essentiel pour protéger les articulations. Elle permet de réduire la douleur mais surtout d’arrêter la dégradation des cartilages. Il faut savoir que la glucosamine est une substance naturelle. Le corps la synthétise à partir de glutamine et du glucose.

1 commentaire sur “Arthrose, comment éviter ou améliorer la situation ?”

  1. Ping :Prendre soin de ses épaules - Se muscler sans blessure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *