Les genoux qui craquent

Le craquement des genoux

Les genoux qui craquent est très fréquent chez les sportifs (et non sportif), mais surtout à la pratique de la musculation. Les causes de ces craquements peuvent être diverses. Cela peut être bénin ou bien un signe d’un problème à venir ou une blessure potentielle. Il est important de tenir compte de ces craquements.

Dans un premier temps il est conseillé d’aller chez le médecin afin d’être sûr de ne pas engendrer de blessures grave. Il est particulièrement important de protéger l’articulation du genou, car celle-ci est fragile.

Voici donc les causes possibles et les moyens d’éviter ces craquements.

Est-ce normal d’avoir les genoux qui craquent ?

Les articulations craquent régulièrement sans que cela soit anormal.  Comme celle des doigts, des coudes, et genou. Cela peut être seulement bénin, ce bruit est provoqué par un phénomène appelé cavitation qui est dû à une augmentation de l’espace entre l’articulation.  La cavitation c’est une bulle de gaz se forme brutalement sous l’effet de la dépression. Cela n’est pas néfaste et il est plus fréquent chez les personnes ayant des tendons plus longs ou plus élastiques.

Cela peut être provoqué durant l’adolescence également. Dû à une croissance des tendons et des os qui ne s’effectue pas en même temps. Il vaut mieux dans ce cas y faire attention, surtout dans une période de croissance.

Quand est-ce que cela est néfaste ?

Si le craquement est accompagné par une douleur, il se peut que le craquement soit causé par de l’arthrose, soit d’une usure du cartilage. Cela gêne les mouvements du cartilage et peut être douloureux. Il se peut que ce soit de l’arthrite qui endommage aussi l’articulation. Ces deux raisons sont les plus courantes chez les personnes qui prennent de l’âge.

Cela peut provenir également d’une blessure qui a été soigné. Par exemple cette blessure peut avoir laissé un dépôt de calcaire dans l’articulation, qui gêne le fonctionnement de l’articulation.

Comme je l’ai expliqué dans la partie au-dessus, le craquement peut venir d’une hyperlaxité ligamentaire ou articulaire. Il s’agit de personnes qui possèdent des tendons plus longs et plus extensibles que la normale. Comme par exemple des personnes peuvent toucher leur avant-bras avec leur pouce ! Cela peut toucher toutes les articulations, dont celle du genou.

 

Cela peut avoir des complications suivant les personnes, des articulations plus fragiles. L’articulation possède une mobilité plus grande donc les craquements sont plus fréquents que chez d’autres personnes.

La cause des craquements peut être d’origine héréditaire également. Le terme employé est subluxation de l’articulation. Il s’agit d’un déplacement d’un seul des deux os composant l’articulation, soit que l’articulation n’est pas correctement alignée et qu’elle sort de son logement avant d’y revenir.  Ce arrive chez les personnes hyperlaxes car les ligaments assurent mal leur fonction de maintien articulaire.

Que faire si ça craque ?

Si les genoux craquent et qu’il n’y a pas de douleur, il est possible que cela ne soit que bénin. Il n’y a pas grand-chose à faire dans ce cas, juste confirmer avec le médecin. Je vous conseille de bien vous échauffer avant la séance de musculation (ou de sport), pour éviter d’abîmer les articulations, les préparer à l’effort et donc éviter les blessures.

Il est important de s’assouplir et de s’étirer en dehors des séances de sport afin de conserver une bonne mobilité articulaire.

Si le craquement est accompagné d’une douleur, dans ce cas aller chez le médecin et réduire l’entraînement de musculation qui fait subir un gros stress à l’articulation. Il est préférable de ne pas aggraver la situation et préserver vos genoux.

Prévention contre ce désagrément

Aborder ci-dessus, si vos genoux craquent, même sans douleur, mieux vaut bien les échauffer avant la séance de sport.  Généralement après l’échauffement cardiovasculaire et articulaire on fait un petit échauffement à vide. Comme le squat faites le mouvement à vide au début pour échauffer vos genoux.

Une fois échauffer, durant l’exercice assurez-vous d’avoir un mouvement correct. Car un mauvais mouvement d’un exercice sur le long terme et court terme peut être la cause du craquement. Il est aussi judicieux de ne pas dépasser le point de craquement durant l’exercice. Si vos genoux craquent en étant parallèle au sol au squat essayé de vous arrêter avant, pour préserver vos genoux.

Il est conseillé de baisser les charges des exercices comme le squat, la presse à cuisses. Car il est possible d’ajouter beaucoup de poids pour ces deux exercices, donc cela crée une tension au niveau des genoux supplémentaire.  

Privilégiez le travail en série longues, 15 réps avec des charges modérées. Veillez à ce que vos genoux ne dépassent pas l’axe de la pointe de votre pied pour limiter la pression sur la rotule.

Une bande de genou peut être utilisé, pour maintenir votre genou durant l’exercice. Cela permet d’avoir un meilleur positionnement du genou et un bon maintien de l’articulation.

 

 

Il est possible d’utiliser des compléments à base de collagène et de cartilage de requins. Ils sont très efficaces pour entretenir les articulations.

Les signes de l’arthrose

Si le genou craque avec une douleur est un symptôme de l’arthrose. Si une douleur apparaît sur le devant du genou en descendant les escaliers ou en position accroupie. Mais il se peut, que la douleur au genou avec un craquement peut être liée à la hanche.

D’autres signes du genou qui est atteint par l’arthrose : le gonflement du genou. Si vous n’arrivez pas à allonger votre jambe complètement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *